Temps de lecture estimé : 7 minutes

L’autodiscipline et la volonté sont les compétences les plus importantes pour réussir, particulièrement dans l’autodidaxie. Développer son autodiscipline quotidienne est une étape indispensable avant d’envisager la réussite dans un domaine.

Certaines personnes comptent sur la motivation pour se bouger. Le problème est que la motivation est éphémère. Elle pourra au mieux te servir pour te lancer et pour persévérer un mois ou deux, grand maximum. Après il se passe ce qu’on appelle communément la traversée du désert.

C’est le moment où la motivation nous quitte et qu’il ne nous reste comme moteur que la volonté et l’autodiscipline.

Je te dis ça, car il est très important de faire la distinction entre motivation et discipline, car c’est ce qui définira ta réussite, quel qu’en soit le domaine.

Mon histoire

D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais été discipliné. Ça n’a jamais été un sujet important pour moi. Tout simplement, car je n’avais pas besoin de l’être. J’avais des facilités à l’école, le Brevet était une simple formalité et le Bac ne m’inquiétait pas plus que ça.

Je me souviens de l’époque ou j’ai arrêté de faire mes devoirs. C’était en 6e, quand les exercices que nous devions faire ne m’amusaient plus. Mes notes dégringolèrent petit à petit jusqu’à stagner à 11 de moyenne générale jusqu’au Bac (que j’ai eu avec 10,5 de moyenne).

C’est une fois ce dernier en poche que les choses ont commencé à se compliquer. Particulièrement quand j’ai décidé de me lancer dans la musculation et la création de mon site internet.

Le mot d’ordre : « régularité » que ça soit pour le sport ou pour mon blog. Le problème était que je ne fonctionnais qu’à la motivation à cette époque. Je n’avais ni la volonté ni l’autodiscipline suffisante pour travailler de manière régulière.

Résultat, trois ans plus tard j’ai encore un corps lambda et mon site prise-de-muscle.fr n’attire personne. C’est à ce moment que j’ai fait ma première prise de conscience. Il fallait que je me forme ! Deux mois plus tard, je constatais mon troisième échec. Je n’arrivais pas à finir les livres que j’achetais.

Je pense que ce qui m’a sauvé de la dépression à cette époque-là est le développement personnel. Grâce à lui, j’avais réussi à me pardonner (un peu trop) et à avoir plus confiance en moi. C’est cette confiance qui m’a permis aussi de persévérer jusqu’à aujourd’hui.

Finalement, c’est lors de mon deuxième déclic que j’ai compris que la motivation ne suffirait pas à atteindre mes objectifs. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à développer mon autodiscipline, avec ces 5 méthodes…

Méthode n°1 : maîtriser sa volonté et forger son autodiscipline

Volonté

La première méthode que j’ai trouvée pour développer mon autodiscipline dans le sport, mais aussi dans ma vie personnelle est d’apprendre la maîtrise de sa volonté. Ça peut paraître bête, mais en fait c’est plus compliqué qu’on ne le pense.

Différentes études ont montré que la volonté agit comme un muscle. C’est-à-dire que plus on l’utilise, plus elle fatigue. Mais aussi que plus on l’entraîne plus elle devient forte.

Je pense que je n’ai pas besoin de t’expliquer pourquoi la volonté est importante pour développer son autodiscipline.

Le meilleur moyen de développer ta volonté est de te créer des objectifs, à court, moyen et long terme.

  • Court terme = 1 jour,
  • moyen terme = 1 à 3 mois,
  • long terme = 6 à 12 mois,

Les objectifs à court terme seront sous forme de défi journalier.

Voici quelques exemples de ceux que j’ai pu me fixer :

  • Prendre des douches froides,
  • faire un HIIT (high intensity interval training),
  • 15 minutes de méditation,
  • et faire une séance de musculation ou des étirements les jours de repos…

Bien sûr, le mieux est que tes objectifs quotidiens servent tes objectifs à moyen et long terme. Je te conseille de te fixer maximum trois objectifs à court terme. Il faut qu’ils soient désagréables, mais pas trop, de manière à ce que tu puisses te forcer à les faire.

Pour te fixer les objectifs à moyens et longs termes, réfléchis à ce que tu aimerais accomplir et qui demande de la discipline. Cela peut aller de lire un livre à écrire un livre. Tout dépend de ton niveau de volonté actuel.

 

Méthode n°2 : Kaizen la philosophie de l’autodiscipline

Temple japon Kaizen

 

Le Kaizen est un état d’esprit qui nous vient du Japon. Il peut se traduire avec « Kai » pour changement et « Zen » pour meilleur. C’est la philosophie de l’amélioration continue.

L’idée est d’appliquer le Kaizen à ton apprentissage, c’est à dire de chaque jour travailler un peu dessus. Que ça soit 30 secondes ou 3 heures, peu importe tant que tu avances.

C’est un moyen de « hacker » ton cerveau. Dans mon article :Coronavirus : 7 astuces pour être productif en travaillant chez soi pendant le confinement ?” Je parle de la barrière d’entrée et de sortie.

C’est le même principe ici. Pour te réexpliquer succinctement, la barrière d’entrée représente le niveau de volonté qu’il faut pour commencer une tâche. Plus elle est élevée, plus il faudra de la volonté.

La barrière de sortie elle représente le niveau de volonté qu’il faut pour arrêter une tâche.

Regarder des vidéos sur YouTube à une barrière de sortie haute et d’entrée basse.

À l’inverse, lire un livre de biologie sur les pangolins d’Asie du Sud… Je vais changer d’exemple. Lire un livre de droit civique a une barrière de sortie faible.

 

Utiliser le Kaizen, te permet d’enlever la contrainte temporelle à la tâche que tu dois accomplir et donc abaisse grandement la barrière d’entrée. En prenant en compte le fait que continuer une tâche demande moins de volonté que de la commencer, tu n’auras aucun mal à dépasser les 3 minutes prévues initialement.

L’article te plaît ? Sois prévenu pour

chaque nouvel article en cliquant sur le bouton !

YES, C'EST PARTI !

 

 

 

Méthode n°3 : pression sociale

Social

 

C’est la méthode que j’emploie en ce moment même. Tu as sans doute vu qu’en ce moment je publie un article et envoie un mail de conseils par jour. Des personnes se sont inscrites et s’attendent à recevoir ce mail quotidiennement.

Bref, mon travail concerne d’autres personnes que moi-même. Il m’est donc beaucoup plus facile d’être discipliné, car je me suis créé une obligation.

Bien sûr, je n’ai pu le faire que parce que j’ai une communauté, mais cette méthode est dérivable. Tu as juste à te fixer une condition et promettre à une ou des personnes tierces que tu tiendras cet engagement.

Tu peux jouer sur l’aversion à la perte. C’est un processus psychologique qui montre que l’être humain est bien plus impacté par une perte que par un gain à valeur égale.

Donc, tu peux donner, à une personne de confiance un billet de 20 ou 50 euros par exemple, et lui dire de ne te le rendre que si tu accomplis ton objectif.

Si tu n’es pas fan de cette méthode, tu peux aussi te trouver un partenaire (ou un coach) que tu retrouveras durant certaines sessions de travaux ou de sport.

En plus de la pression sociale, il sera plus difficile de se trouver des excuses, car elles devront être valables pour ton partenaire aussi. Et si vous avez le même niveau, c’est encore mieux, car l’esprit de compétition entrera en jeu.

 

Méthode n°4 : créer des habitudes saines

Routine habitude

 

Peut-être qu’en lisant cet article, tu t’es dit : « C’est bien beau toutes ces astuces mais à part la partie sur la volonté, finalement rien ne m’aidera à améliorer mon autodiscipline. »

Et bien, détrompe-toi cher lecteur, car, comme je l’ai dit (écrit) plus haut, la volonté est comme un muscle. C’est-à-dire qu’à chaque fois que tu fais une action qui demande de la volonté, tu la muscles par la même occasion.

Les conseils que je t’ai donnés plus haut te serviront à muscler cette volonté et ainsi gagner en autodiscipline, créant ainsi un cercle vertueux.

Et arriveras un jour ou faire une action qui te demandait jusqu’à lors beaucoup de volonté, t’en demanderas de moins en moins.

C’est le début de la création d’une nouvelle habitude. Créer une nouvelle habitude prend environ 30 jours.

Je te recommande donc d’implanter de nouvelles habitudes dans ta routine petit à petit, une par une ou deux par deux maximum.

Faire ainsi te permettra de tenir tes engagements, même avec peu de volonté ou peu de temps. Et si tu manques vraiment de temps, commence par prendre l’habitude de te lever plus tôt.

Si tu as du mal à accomplir tes actions quotidiennement dans le but de créer une habitude, n’hésite pas à te récompenser. Un nouvel épisode de ta série préféré, un café, un thé, un film… Peu importe tant que cela te fait plaisir.

Cependant, fais bien attention, car ce qui te servira de récompense, te servira aussi de « privation » si tu n’accomplis pas tes objectifs.

Tu dois donc choisir quelque chose qui te fait plaisir, mais à laquelle tu es capable de renoncer.

 

Méthode n°5 : sortir de sa zone de confort

 

Une fois tes nouvelles habitudes créées, tu pourras déjà te considérer comme quelqu’un de discipliné, voir comme quelqu’un de « pas drôle » pour le commun des mortels. Mais tu peux encore évoluer.

Pour se faire, il faut que tu continues de sortir de ta zone de confort, de manière à continuer d’entraîner ta volonté.

Le meilleur moyen de faire ça est encore dans les sports. La musculation par exemple. Dans ce sport, si nous voulons progresser, il faut impérativement et constamment dépasser nos limites.

Le CrossFit est presque spécialisé dans le domaine du dépassement de soi d’ailleurs.

 

N’oublie pas que l’autodiscipline est la clé de la réussite, quel que soit le domaine. Je l’ai appris à mes dépens et j’espère sincèrement que ça ne sera pas ton cas.

 

 

Bonus n°1 : résister aux tentations

 

Dans son livre, « Le pouvoir des habitudes » Charles Duhigg nous raconte l’histoire d’une expérience effectuée sur deux groupes de personnes venant d’être opérées du genou. Chaque personne avait subi la même opération, et la rééducation était très douloureuse.

Une fois les personnes capables de se déplacer elles-mêmes, elles pouvaient rentrer chez elles.

Cependant, elles n’étaient pas encore hors d’affaire. En effet, elles devaient continuer de marcher quotidiennement pour éviter des complications. Mais cela était encore douloureux.

Ainsi, le premier groupe ne reçut comme indication que les recommandations médicales, à savoir se promener régulièrement.

Le second groupe, lui se vit distribuer un carnet par personne. Sur ce carnet, les patients devaient noter les problèmes qu’elles allaient rencontrer lorsqu’elles effectueront la tâche demandée, et leur manière de réagir. Par exemple :

« Lorsque je me lèverai du canapé, je ressentirai une vive douleur au genou. Je me dirigerai quand même vers la sortie en vue de faire le tour du pâté de maisons. Pendant cette balade, j’aurai mal aux articulations de ma jambe, je me forcerai tout de même à faire le tour et à ne pas rebrousser chemin. »

Ensuite, elles devaient noter comment elles se sentiraient une fois la tâche accomplie. En général, elles écrivaient qu’elles se sentaient bien et fières d’elles-mêmes.

Enfin, les chercheurs revinrent après quelques mois pour constater que seulement 40 % des patients qui n’avaient pas de carnet avaient marché quotidiennement malgré la douleur, contre plus de 90 % dans l’autre groupe.

 

Je te suggère donc de tenir un carnet comme celui-ci, dans lequel tu marqueras les tentations que tu ressentiras pendant que tu effectueras une tâche, mais que tu passeras outre. Avec le plus de détails possible sur tes émotions et tes sensations intérieures.

Ensuite, écris comment tu te sens après avoir accompli ton objectif.

Cela te forcera à te concentrer sur les sensations positives et t’aidera à éviter de succomber aux tentations. Car le cerveau gère mieux ce qui est prévu.

 

Cette stratégie efficace pourra te permettre de résister plus facilement aux tentations. Et ainsi de renforcer ta volonté à mesure que tu l’as pratique.

 

Dans cet articles je t’ai donné de puissantes techniques pour booster ton autodiscipline. Notamment en te montrant comment augmenter ton niveau de volonté.

N’oublie pas que l’autodiscipline est essentielle à la liberté et à la réussite.

 

 

 

Pour recevoir gratuitement les infographies exclusives, en grand format,

directement dans ta boite mail, clique sur le bouton !

Reçois ton cadeau !

 

Pour recevoir gratuitement les infographies exclusives, en grand format,

directement dans ta boite mail, clique sur le bouton !

YES, C'EST PARTI !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.