Comment être constant dans son travail – 4 étapes simples

J’ai longtemps fait face au manque de constance dans ma vie.

C’est un problème qui m’a empêché de réaliser énormément de mes objectifs. Je savais que je devais être constant, créer de nouvelles habitudes, être régulier dans mes efforts, mais quelque chose me faisait peur.

C’était l’ennui, j’avais peur de la routine, de devoir faire tous les jours la même chose. Je ne l’ai su que plus tard, mais ce problème ne se pose que lorsque notre mode de vie ou nos objectifs ne nous plaisent pas.

Attention, je ne dis pas qu’il est facile d’être constant, bien au contraire, c’est un vrai défi. Je dis simplement qu’il est très difficile, voire impossible de travailler de manière constante et intense si nos raisons sous-jacentes ne sont pas très fortes.

Comment être constant dans son travail, en 4 étapes :

  1. Découvrir ses objectifs profonds,
  2. Créer des routines de travail,
  3. Apprendre à devenir discipliné,
  4. Savoir vaincre l’ennui et rester motivé.

 

 

Découvrir nos objectifs profonds pour garder le cap

Comment être constant dans son travail

C’est très important de découvrir quels sont tes objectifs et tes buts réels.

Si tu penses les connaître sans te poser la question plus de 5 minutes, c’est sans doute que tu n’as pas creusé assez profondément.

Voici un exemple de ce que tu devrais trouver en creusant suffisamment (il ne s’agit que d’exemple, les vraies raisons peuvent être toutes autres) :

  • Je veux être musclé : besoin de confiance en soi,
  • devenir riche : besoin de faire ses preuves,
  • avoir une famille : peur de la solitude…

Sans connaître ses besoins profonds, nous avançons en plein brouillard. Il te sera impossible de rester constant dans cette situation, car tu ne sauras même pas pourquoi tu travailles si dur.

Pour découvrir ses besoins, je te conseille d’utiliser la règle des 5 pourquoi. C’est assez simple, voici un exemple avec mon propre objectif :

Je veux terminer cet article aujourd’hui,

1- Pourquoi ?

Car je veux atteindre mes objectifs journaliers,

2- Pourquoi ?

Car je veux être fier de moi à la fin de la journée,

3 – Pourquoi ?

Car j’ai besoin de me prouver que je suis capable de réussir…

Etc.

Je n’irai pas plus loin, car je ne veux pas trop me dévoiler à mes lecteurs.

Tu as pu voir qu’avec un objectif à court terme, simple et en apparence anodin, nous pouvons déjà aller très loin.

L’important ici est de ne pas avoir peur d’aller trop profondément, il se peut que tu finisses cet exercice avec les larmes aux yeux, mais c’est un travail nécessaire.

Une fois que tu auras trouvé la raison sous-jacente à tes actions, notes là quelque part afin de ne pas l’oublier et de te focaliser dessus.

Une fois ce travail effectué, nous pourrons passer à la suite, à savoir…

 

Être régulier en créant des routines de travail

 

Pour être régulier et constant dans son travail, il faut se créer une routine, c’est impératif. Parmi mes nombreux coachings, je n’ai jamais eu d’exception.

Une objection revient souvent : “Mais moi je n’aime pas avoir des horaires, j’ai besoin de ma liberté.”

Je comprends cette remarque, en fait, il ne s’agit que d’une question de priorité. C’est à toi de décider ce qui compte le plus entre ton objectif et ta liberté.

Le souci, c’est que cette liberté te privera sans doute de la réussite et même de contrôle sur tes journées.

Je m’explique, avoir des horaires permet 3 choses essentielles :

  1. Supprimer les doutes, savoir quoi faire et quand le faire.
  2. Éviter de procrastiner ou d’attendre la motivation.
  3. Mieux profité de nos temps de pause en évitant une surcharge mentale.
  4. Être moins victime de ses humeurs passagères.

Sans horaires, être régulier deviens très complexe en période de déprime, quand la motivation n’est plus là où bien dans les cas spéciaux (comme le confinement par exemple).

Pour se fixer des horaires de la bonne manière il faut :

  1. Fixer ses objectifs longs, moyens et courts termes.
  2. Définir le temps par semaine que chaque objectif demande.
  3. Répartir les heures sur la semaine en gardant une journée de pause.
  4. Tester, échouer et recommencer jusqu’à trouver un emploi du temps qui convient.

Voici une application utile pour créer des routines.

 

Apprendre à devenir discipliné et persévérant

 

L’autodiscipline est un point essentiel pour pouvoir être constant dans son travail sur le long terme. Cependant, apprendre à devenir discipliné est le sujet de plusieurs (gros) livres ou de formation entière (comme le Système LRK par exemple).

Ici je ne parlerai donc que des bases de la discipline personnelle afin que tu puisses tout de même t’améliorer dans ce domaine.

Pour améliorer ton autodiscipline il faut :

  • Se coucher et se lever tôt.
  • Commencer par travailler, pas par se divertir.
  • Démarrer par la tâche la plus difficile.
  • Faire un rituel du matin.
  • S’habiller et garder une hygiène correcte chaque jour.

En faisant simplement ça, tu verras tout de suite la différence.

Si tu souhaites avoir plus de conseils sur l’autodiscipline, tu peux choisir de recevoir la lettre quotidienne en cliquant-ici.

 

Vaincre l’ennui et rester motivé

 

Pour cette section, je vais utiliser une partie de l’un des mails que j’ai envoyés à ma communauté qui exprime plutôt bien le problème de l’ennui et de la déprime.


“Avant-hier, après avoir annoncé fièrement à tout le monde que je me lançais dans les articles, mails et vidéos quotidiens, je fus pris d’une immense fatigue.

 

Pourquoi ?

 

Je ne sais pas, mais j’ai plusieurs pistes.

Mon principal suspect est : la déprime.

 

En cette période difficile, je travaille énormément et les plaisirs sont “indisponibles” malheureusement.

(Ce mail a été envoyé pendant le confinement)

 

Même si j’essaie de voir le positif en me disant que c’est l’occasion rêvée pour travail plus que jamais, ça ne suffit pas toujours.

 

La routine finit toujours par s’installer, si on ne fait pas le nécessaire pour la casser régulièrement.

(Par routine, j’entends “le train-train quotidien)

 

La routine, c’est ce que je fuis en me lançant dans l’entrepreneuriat.

 

Car pour moi, réussir dans le domaine du business en ligne est synonyme de voyage, de liberté et de création.

 

Mais voilà, l’arrivée est séduisante, mais le chemin est long et ardu.

[…]

Pourtant, j’aurais appris certaines choses, qui, je pense, te seront très utiles :

  • Casser la routine est essentiel, quel que soit ton niveau de discipline.
  • Garder un rythme, malgré la fatigue, est très important (Réveil, couché, repas…), sinon tu finiras déboussolé et encore plus fatigué.
  • Reconnaître ces échecs permet de moins culpabiliser et donc de se libérer l’esprit (Oui, je me sers un peu de toi, mais c’est de bonne guerre).
  • Et enfin écrire sur son rêve et ses objectifs permet de regagner un peu de motivation.”

Savoir se récompenser et prendre des pauses

 

En plus de ces conseils j’ajouterai qu’il faut que tu prennes l’habitude de te récompenser pour tes réussites.

Tu peux :

  • Aller au cinéma,
  • Voir un match de foot,
  • Démarrer une nouvelle série,
  • Aller au restaurant, etc.

Il suffit juste que cette récompense soit exceptionnelle et méritée. Cela te motivera à rester constant même quand tu en auras marre, ce qui peut arriver assez régulièrement.

La deuxième chose est de toujours garder un jour de pause fixe. Quelle que soit comment c’est passé ta semaine, ce jour doit rester OFF.

Même si tu as raté ta semaine ou que tu n’as pas assez travaillé pour X raison.

Car lorsque tu rates un jour dans lequel tu étais censé travailler, tu vas culpabiliser, penser au travail, etc.

Ce ne seront pas des jours dans lesquels tu pourras te ressourcer, ils resteront stressants et donc fatigants.

 

Comment rester constant dans son travail : conclusion.

 

Dans cet article, tu as pu voir les grands principes qui te permettront d’être plus constant dans ton travail :

  1. Comprendre tes objectifs profonds.
  2. Créer des routines de travail.
  3. Devenir plus discipliné.
  4. Vaincre l’ennui pour rester motivé.

Bien sûr, pour appliquer tous ses conseils (en particulier le 3ᵉ) il te faudra travailler et avoir de la volonté. Le dernier moyen d’être vraiment constant est de recevoir des conseils motivants chaque jour afin de toujours rester sur le droit chemin.

Je te propose donc de t’abonner à la lettre privée quotidienne en t’inscrivant ci-dessous.

Laisser un commentaire