Quels sont les meilleurs supports d’apprentissage ?

Tu es autodidacte et tu te demandes sans doute quelle est la meilleure manière d’apprendre.

L’apprentissage avec les vidéos, avec les podcasts ou les livres audio. Apprendre avec les livres ou grâce à un professeur comme dans le système classique.

Ou simplement apprendre en discutant avec quelqu’un d’autre ou en enseignant à quelqu’un d’autre.

Chacune de ses méthodes est plus ou moins efficace. Elles possèdent leurs défauts et leurs qualités. Voyons laquelle est la plus efficace. Je vais accorder une note sur cinq pour chacune des méthodes après avoir passé en revue leurs qualités et leurs défauts.

 

Pour commencer, voyons le moyen privilégié par notre génération à savoir :

 

Apprentissage grâce aux vidéos

 

Avantages :

 

La vidéo a pour avantage son attractivité incroyable. De plus, elle possède une barrière d’entrée très faible et une barrière de sortie relativement forte (voir mon article : « comment développer son autodiscipline : 5 méthodes simples »).

Les vidéos, si elles sont bien faites, peuvent transmettre une grande quantité d’information en très peu de temps. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les récapitulatifs de l’actualité d’Hugo Decrypte qui nous permet de comprendre l’actualité en 5 minutes. Ou dans un domaine un peu plus accès divertissement, nous pouvons penser à la chaîne Science trash qui possède un format court et pourtant qui est assez instructive.

Peut-être que tu pensais plus aux formations en ligne lorsque j’ai parlé des vidéos. Tu te dis sans doute que si toutes les formations en ligne sont aux formats vidéos, c’est sans doute pour une bonne raison.

Eh bien, tu as raison, mais ce n’est pas parce que les vidéos permettent de mieux apprendre. C’est parce qu’elles ne demandent que très peu d’effort (à regarder) et donc sont plus attractives.

 

Inconvénients :

 

Maintenant, passons aux inconvénients. Le premier que j’aimerais aborder est assez paradoxal. Il est plus imputable aux vidéos YouTube, mais les formations en ligne ont le même problème.

Il s’agit de la surabondance de contenu. La fiabilité, parfois, plus que douteuse de certains vidéastes.

En effet, apprendre grâce aux vidéos est aujourd’hui plus une question de discernement et d’esprit critique.

Sinon, nous avons vite fait de croire qu’il suffit de répéter 5 fois une phrase devant la glace pour créer un vrai changement dans notre vie.

(Sans offense pour les adeptes des affirmations positives. Je ne dis pas que ça ne sert à rien, je précise juste que ça n’est pas magique).

C’est pour cela que je pense que la vidéo ne se suffit pas à elle-même. Il est nécessaire de croiser certaines informations pour être sûr de leurs validités.

 

Conclusion :

 

La vidéo est un bon moyen d’apprendre si nous avons des connaissances préalables du sujet afin de pouvoir discerner le vrai du faux.

Pour moi, la vidéo est plus un moyen complémentaire pour se former qu’une forme d’apprentissage principale.

Cependant, je ne peux pas nier le fait qu’apprendre avec les vidéos est plaisant et très efficace si combiné avec une prise de note.

 

Note : 3/5

 

 

Apprendre en écoutant des Podcasts ou des livres audio

 

Avantages

 

Les podcasts et les livres audio possèdent une qualité très intéressante. Ils peuvent être écoutés partout et permettent ainsi de rentabiliser les temps morts d’attente ou les trajets par exemple.

De plus, nous pouvons également les écouter en faisant autre chose. Cela peut être intéressant en termes de productivité. Je pense que ça n’est intéressant que dans le cadre d’une récolte et non d’une première.

Car cela amoindrira radicalement le taux de rétention qui est déjà relativement faible par ailleurs. Ce qui peut-être intéressant de faire cependant, c’est de prendre des notes durant ton écoute. En plus de mieux retenir, cela te permettra de réviser relativement souvent en utilisant la répétition espacée par exemple.

Le troisième avantage peut-être sujet à débat. La démocratisation des livres audio grâce à audible, a permis de rendre beaucoup de livres accessibles à un public qui n’aime pas lire.

Cet avantage peut-être controversé, car dans le cadre de l’autodidaxie ou de l’entrepreneuriat, apprendre à aimer la lecture est un passage obligé et les livres audio ont tendance à retarder cet apprentissage. Comme si lire devenait « facultatif » puisque nous pouvons désormais écouter les livres.

Nous verrons que lire un livre est très différent que l’écouter. J’y reviendrai un peu plus tard.

 

Inconvénients

 

Je ne vois ici que deux inconvénients concernant les podcasts et les livres audio. Le premier est le taux de rétention relativement faible de ces formats. Cela dépend de la sensibilité de chacun, mais le niveau d’éveil du cerveau sera moins élevé pour un format qui ne privilégie qu’un seul de nos sens. En particulier pour l’Ouïe.

De plus, nous auront facilement tendance à perdre notre concentration et penser à autre chose. Cet inconvénient peut-être évité si nous allions une écoute à une prise de note par exemple.

 

Le second inconvénient concerne les livres audio. En réalité, écouter un livre audio dans un contexte où nous pourrions lire le même livre n’a pas vraiment de sens. Je m’explique.

En fait, même une lecture standard va 1,5 à 2 fois plus vite que le débit de parole d’un lecteur de livre audio (environ 300 mots par minutes contre 150).

Si nous ajoutons ça au fait que notre taux de rétention lors de l’écoute d’un livre audio est plus bas que lors de la lecture d’un livre classique, il vaut mieux privilégier la lecture classique.

 

Conclusion :

 

Les podcasts et les livres audio ne sont pas une manière d’apprendre réellement efficace. Cependant, coupler à la prise de note cela devient vraiment intéressant. De plus, ils peuvent servir de piqûre de rappel ou même être utilisés dans le cadre de révisions durant certains « temps morts ».

Ils peuvent également se substituer à la lecture lorsque la volonté n’est pas au rendez-vous. Il est important de ne pas arrêter de lire, car écouter un livre n’est pas aussi efficace que de le lire soi-même.

 

Note sans prise de note : 2/5

Note avec prise de note : 4/5

 

 

Apprendre avec les livres

 

Avantages

 

La lecture classique a de nombreux avantages. Tu l’auras sans doute compris, c’est ma méthode d’apprentissage favorite. Sais-tu pourquoi ?

J’ai déjà dit dans mon article sur « comment devenir un expert en autodidacte » que chaque discipline, sujet ou domaine, possède un livre de référence.

Trouver de quel livre il s’agit n’est pas forcément aisé, mais une fois que nous l’avons entre les mains, notre vitesse de progressions sera très rapide.

Une des grandes forces de la lecture se trouve dans la densité des informations. Un livre pratique n’est souvent pas là pour nous divertir, mais pour nous apprendre de nouvelles choses. Il est communément admis que lire trois livres sur un sujet spécifique nous rend plus informés que 99 % des personnes sur ce dernier.

De plus en plus d’auteurs utilisent le storytelling pour nous illustrer certaines informations ce qui nous permet de les comprendre plus facilement.

De plus, si nous utilisons la lecture rapide, lire devient l’une des méthodes d’apprentissage avec un ratio temps/rétention/information imbattable.

 

Inconvénients

 

Les inconvénients de la lecture ne sont pas nombreux, mais ils sont difficiles à ignorer. Le premier d’entre eux est sans doute le caractère lent et « trop » calme de la lecture. Certaines personnes (dont moi) apprécient ce genre de chose.

La plupart des personnes aujourd’hui sont soumises constamment à des centaines de distractions par jour. Cela induit inexorablement à une dépendance à la dopamine, qui peut-être satisfaite par les jeux vidéo, Netflix, YouTube, les réseaux sociaux… Pas par la lecture.

C’est ainsi que cette activité s’est retrouvée dans la case « ennuyeuse ».

Le second inconvénient de la lecture est le fait qu’elle demande un investissement en temps considérable. Combien d’entre nous commençons un livre sans jamais le terminer ? Lire un livre de taille moyenne (environ 300 pages) demande, pour un lecteur moyen, environ 6 heures.

Si nous y ajoutons du surlignage ou de la prise de note, la vitesse de lecture est divisée par trois. Ce qui nous donne 18 heures de lecture pour un livre de taille moyenne.

Le dernier défaut est la concentration que demande la lecture. En particulier la lecture rapide. Dans mon article sur la concentration, je parle du problème que notre génération rencontre avec la capacité de se concentrer est de maintenir son attention.

Cela t’est sans doute déjà arrivé de lire un livre tranquillement, et de te rendre compte au bout de quelques minutes que ton esprit était ailleurs.

Cet inconvénient est le moins problématique de tous, car il se règle avec l’habitude et l’âge. De plus, une fois que nous en avons conscience, il suffit de faire attention pour ne pas tomber dans ce travers.

 

Conclusion :

 

La lecture et selon moi la façon la plus efficace d’apprendre. Cependant, elle demande un investissement en temps et en énergie non négligeable. C’est tout de même un sacrifice qu’il faut être prêt à faire si nous voulons progresser dans notre apprentissage.

Si tu n’aimes pas lire, ce que je te recommande, c’est de commencer progressivement. Par exemple, tu peux prendre une demi-heure par jour, avant de te coucher ou après le déjeuner pour lire un roman ou un livre pratique en fonction de ton objectif.

Si le problème de la lecture est l’investissement en temps, je te conseille de te pencher plus avant sur la lecture rapide (que je détaille dans cet article par exemple). Cette technique te permettra de lire jusqu’à 1000 mots par minute quand la lecture standard ne te permettra d’en lire que 300.

 

Note : 4/5

 

 

Apprentissage par la pratique

 

Avantages

 

L’apprentissage par la pratique est sans doute la meilleure forme qui soit. Premièrement, le taux de rétention quand on pratique une activité est d’environ 75 %. Contre 50 % pour la lecture ou encore 30 % pour les supports audiovisuels.

Je préfère tout de même prendre des pincettes avec ces informations, mais je voulais vous les transmettre ici tout de même.

Un des grands avantages de la pratique par rapport aux apprentissages théoriques est la stimulation. Je m’explique, lorsque nous pratiquons une activité, notre cerveau va être plus stimulé que lorsque nous ne faisons qu’apprendre théoriquement une information.

C’est pour cette raison, que par exemple, les animaux sauvages apprennent par le jeu.

Il est aussi reconnu qu’apprendre une langue en la pratiquant est bien plus efficace que de peaufiner notre vocabulaire ou notre grammaire avec des livres.

D’ailleurs, contrairement aux Français, les Anglais ne travaillent jamais la grammaire à l’école, car ils l’apprennent au fil de leurs lectures, de leurs conversations, ou de leurs écoutes.

 

Inconvénients

 

L’un des inconvénients de l’apprentissage par la pratique est qu’il ne peut pas s’appliquer avec des domaines purement théoriques.

Si ton domaine de prédilection est la fusion nucléaire, par exemple, il vous sera difficile d’expérimenter quoi que ce soit à moins d’avoir un équipement à plusieurs milliards de dollars.

Il est toutefois possible de pallier ce défaut pour certaines disciplines telles que la philosophie ou encore la psychologie tout simplement en dissertant sur le sujet.

Écrire sur un sujet théorique est un bon moyen de tester ses connaissances, voir leurs limites, et ainsi définir nos futurs axes d’apprentissage.

Personnellement, j’apprends plus sur l’autodidaxie en écrivant des articles sur ce blog qu’en lisant ou regardant des vidéos sur Internet. Pourtant, je n’ai pas la science infuse, c’est juste que je synthétise les différentes informations que j’ai accumulées ces dernières années et que je les classe par sujet ou par thème en fonction de l’article que j’écris. Me permet, d’abord une compréhension claire de sujet.

Le dernier inconvénient que j’aimerais aborder ici est le prix. En effet, l’apprentissage par la pratique demande souvent un investissement financier.

Tout à l’heure, je prenais l’exemple de la fusion nucléaire. Évidemment, ce n’est pas le plus parlant. Nous pouvons prendre l’apprentissage des langues.

Si je veux apprendre l’espagnol par le biais de la pratique, je serais obligé de prendre un billet d’avion pour un pays hispanophone.

Je veux apprendre le piano par la pratique, je serais obligé de m’acheter un piano.

 

 

Conclusion :

 

Pour conclure, l’apprentissage par la pratique n’a que très peu d’inconvénients. Ce qu’il faut comprendre ici, c’est que si tu as les moyens de pratiquer dans le domaine qui t’intéresse, fais-le.

Cela demande un investissement, mais le prix à payer est relativement faible (cela dépend du domaine) par rapport à la vitesse d’apprentissage que cela peut avoir.

Je prenais plus haut l’exemple de l’écriture. On pourrait objecter ici que ce n’est pas de la vraie pratique, et moi j’objecterais que si.

La force de l’apprentissage par l’écriture, est qu’il permet de mettre en avant nos faiblesses et nos failles de raisonnement. Ce n’est donc pas une pratique à négliger.

 

Note : 5/5

 

 

Le meilleur support d’apprentissage : conclusion

 

Quel est le but de cet article ? Je n’ai pas écrit cet article dans le but de faire une liste pure et simple des différents moyens d’apprentissage.

Tu n’as pas besoin de moi pour ça.

Le but de cet article est de mettre en avant les différents inconvénients et avantages de chaque méthode.

À partir de cela, tu pourras réfléchir à comment organiser ton apprentissage en tirant un maximum de chaque méthode. Je te déconseille fortement d’utiliser une méthode et de délaisser toutes les autres.

Pour un apprentissage approfondi dans un domaine, il est préférable, voire indispensable, d’utiliser au moins 3 méthodes d’apprentissage différentes.

Ici, je n’ai pas voulu faire une liste exhaustive. Si tu penses que j’ai oublié une méthode particulière, n’hésite pas à me le notifier en commentaire et je te répondrai sûrement en quelques heures.

Si cet article t’a plu, je t’invite à t’abonner à la mailing-list pour ne pas rater la sortie des prochains.

Pour ce faire, clique sur l’image ci-dessous, en bonus recevra une formation gratuite d’une heure.

 

Si cet article t’a plu, tu es libre d’aller voir dès maintenant le catalogue en cliquant ici !
Tu y découvriras des formations qui te permettront d’être plus productif et organisé.
Certaines d’entre elles disparaîtront bientôt parce que l’offre expirera dans quelques heures. N’attends pas et clique-ici pour découvrir le catalogue !

 

Laisser un commentaire

Retour haut de page