Objectif de vie : 4 étapes pour trouver sa voie

Comment trouver son objectif de vie ?

Est-ce indispensable de trouver sa voie pour avancer ?

Réaliser son objectif de vie suffit-il à être épanouie et fier de soi ?

Qu’est-ce qu’un objectif de vie ?

 

Voici la réponse à toutes ces questions :

Un objectif de vie est un but ultime qu’une personne doit se fixer et atteindre afin d’être pleinement épanouie. Il faut qu’il corresponde à ta passion et à tes valeurs. Un objectif de vie te permettra de trouver et de suivre ta voie.

 

Tu te demandes encore sans doute comment trouver et se fixer un tel objectif. Cela te semble sans doute, être une tâche herculéenne destinée à une élite.

Ne t’en fais pas. Trouver sa voie, son but ultime et son objectif de vie est accessible à toutes les personnes connaissant les 4 étapes que je vais t’enseigner dans cet article.

Si tu appliques ces 4 étapes, la route vers ta réussite personnelle se dessinera comme un chemin pavé menant à Rome.

Voici les 3 étapes à suivre pour trouver ton objectif de vie.

 

 

Étape 1 : Définir ses valeurs pour trouver du sens

Trouver sa voie, valeurs

C’est la première étape pour trouver sa voie. Il serait difficile de tracer son chemin sans savoir dans quelle direction il devrait aller.

Nos valeurs, c’est elles qui vont nous donner cette direction.

Ton objectif de vie devra donc dépendre de celles-ci.

Connaître ses valeurs profondes n’est pas une tâche aisée. Cela demande de l’introspection et beaucoup de remise en question.

Heureusement, il existe plusieurs méthodes alternatives pour les trouver. Je vais t’en présenter 3 afin que tu puisses les définir facilement.

Nous essaierons de trouver 5 valeurs avant de chercher à fixer un objectif de vie.

 

Méthode 1 :  Identifier les sources de colère

 

C’est une méthode qui demande un peu de travail, mais c’est également la plus fiable.

La première étape est de se plonger dans un souvenir dans lequel nous étions très en colère.

Il arrive souvent qu’une source de colère, notamment quand nous sommes spectateurs de l’action, soit contraire à nos valeurs.

Tu as peut-être été témoin d’une injustice, d’un acte violent, de harcèlement… Quoi qu’il en soit, si l’un de ces évènements a provoqué un vif sentiment de colère en toi, tu peux déjà en déduire certaines de tes valeurs.

 

Méthode 2 :  Identifier celles des personnes que nous admirons

 

Les personnes que nous admirons sont des parfaits reflets de nos valeurs. Cherche les 5 personnes que tu admires le plus, demande-toi pourquoi tu les admires, et tu devrais trouver de valeurs récurrentes.

Voici un exemple personnel, j’admire :

  • Napoléon
  • Elon Musk
  • Steve Jobs
  • Louis XIV

Parmi ces personnages, plusieurs valeurs ressortent très clairement :

  1. L’ambition
  2. La réussite
  3. La force de caractère
  4. Le fait de marquer l’histoire
  5. Le génie ou l’intelligence

Tu te dis peut-être que je suis une personne horrible…

Oui.

Mais ce n’est pas le sujet.

En réalité, peu-importe ce que les autres, la société ou le politiquement correct pensent de tes valeurs.

Ce sont les tiennes, personne n’a rien à redire là-dessus.

 

Méthode 3 :  La feuille blanche

 

Cette dernière technique consiste simplement à prendre une feuille blanche et un stylo et de noter toutes les valeurs que tu penses avoir au fur et à mesure.

Ensuite tu devras relire cette fiche et réfléchir à ce que tu viens d’écrire et rectifier en conséquence.

Cette feuille est à garder, car tu devras revenir dessus au moins une fois par mois afin de prendre du recul sur ce que tu as noté.

La dernière méthode et accessoirement celle que j’aime le moins, car elle est, selon moi, bien moins fiable que les autres et beaucoup plus sujette au climat ambiant.

En période de Covid, nous penserons d’abord à la santé, en période d’élection nous penserons à l’honnêteté et en période d’incendie en Amazonie nous penserons à l’écologie.

Cependant, cette méthode peut servir pour compléter les deux autres ou si elles n’ont pas fonctionné pour toi. Cela dit, cette méthode n’est vraiment pas la meilleure.

 

Déduire notre objectif de vie

Objectif de vie, comment l'atteindre

Tu as maintenant une liste de tes 5 valeurs principales. Dans ce cas, tu peux dores et déjà réfléchir à ton objectif de vie.

En fait, tu ne pourras pas le trouver aussi facilement, mais tu auras des pistes telles que le milieu dans lequel tu aimerais travailler par exemple.

Est-ce dans l’écologie, la politique, l’art, la télévision ou le sport ?

Essaie de trouver, à partir de tes valeurs, dans quel milieu tu aimerais travailler. Cela nous servira pour la suite.

 

Étape 2 : Utiliser domaine de compétence pour choisir un objectif réalisable

 

Nous entrons dans le concret.

Pour pouvoir choisir son objectif de vie et trouver notre voie, il faut mettre à profit nos forces. Pas le choix.

C’est un peu le même principe que pour l’Ikigai.

Ikigai

Si tu n’es pas bon orateur, inutile d’espérer changer le monde en devenant le plus grand conférencier que la terre aie connu. Cependant, si tu es bon en rédaction, tu peux devenir connue et changer les mentalités en écrivant des livres. Voire faire des vidéos avec un prompteur, pourquoi pas ?

Quel que soit le milieu dans lequel tu décides de travailler, il existe un poste pour ton domaine de compétence. Sinon, tu n’as qu’à créer ton propre travail (comme je le fais en ce moment même).

 

Trouver sa compétence forte

 

Avant tout, ta force doit comporter quelques caractéristiques.

Avant de miser dessus elle doit être :

  1. monétisable,
  2. reconnue,
  3. travaillée.

Ce sont les conditions pour que tu puisses en vivre.

Cela-dit rassure-toi, presque toutes les compétences sont monétisables avec un peu d’imagination.

Pour le second point, ce que j’entends par “reconnue” c’est que tu ne dois pas être le seul à reconnaître cette force en toi. La plupart du temps nous ne nous connaissons pas assez bien pour être objectif à propos de nos forces et de nos faiblesses.

Si tu as déjà reçu des compliments sur tes travaux ou ta manière de faire, cela peut t’aider. Sinon essaie d’interroger tes amis et ta famille, de préférence avec des questions ouvertes.

Ne leur demande pas de confirmer tes théories en leur demande s’ils pensent que tu es bon dans tel domaine. Leur avis risque d’être biaisé ou trop subjectif.

Demande-leur plutôt dans quel domaine ils te trouvent doué.

 

Pour finir, le troisième point.

Ta compétence doit-être travaillé.

Savoir écrire ne suffit pas pour devenir rédacteur, savoir parler ne suffit pas afin de devenir orateur et savoir chanter ne suffit pas pour devenir chanteur.

Travail ton domaine de compétence, développe ton potentiel avant d’espérer l’utiliser pour atteindre ton objectif de vie et suivre ta voie.

Tu peux voir mon article sur atteindre l’excellence pour en savoir plus.

 

Tu te demandes peut-être pourquoi je te dis qu’il faut vivre de ton objectif de vie, alors que tu pourrais le réaliser à côté de ton travail.

Cette question est légitime, mais un peu naïve.

À moins que ton travail ne te prenne que 10 heures par semaine et te rapporte suffisamment pour vivre confortablement, tu ne pourras pas réaliser ta vocation à moins d’être exceptionnellement doué.

Bien sûr, le temps que tu travailles ta compétence, tu devras vivre. Dans ce cas, un travail alimentaire ne sera pas de refus, mais ensuite, pour “déployer tes ailes”, tu devras vivre pour ton objectif de vie.

Il te demanda trop d’énergie pour être un hobby.

Si tu ne me crois pas, je t’invite à trouver 3 personnes qui ont réalisé leurs rêves à côté de leur travail (sans en vivre plus tard).

 

Étape 3 : Apprendre à se connaître soi-même pour trouver sa voie.

Se connaître soi-même - Objectif de vie

“[…] connais-toi toi-même et tu seras invincible.”
Sun Tzu

Atteindre son objectif de vie demande de se connaitre soi-même.

Nous avons déjà commencé ce travail avec l’inspection de nos valeurs, cependant il y a d’autres facettes de nous-même qui restent à explorer.

Il nous faut connaître :

  • Notre ambition
  • Note type d’intelligence et de personnalité
  • Notre caractère

 

Ambition

 

L’idée en sondant notre ambition est de bien calibrer nos objectifs afin de combler cette dernière.

Le niveau d’ambition diffère d’un individu à l’autre, mais chacun en a.

Nietzsche appelait cela, la volonté de puissance. C’est, selon lui, la raison d’être de chaque chose en ce monde. La volonté de s’étendre, de devenir, plus grand, plus fort, plus large ou plus intense.

De la graine qui devient un arbre à l’amas de matière qui se transforme en étoile.

« L’essence la plus intime de l’être est la volonté de puissance. »
F. Nietzsche

Je partage cette idée. Je pense également que nous sommes tous mues par cette volonté.

Ce concept est plus juste que la simple ambition pour exprimer mon idée.
L’ambition a un sens plus politique ou sociétale. Quand nous parlons d’ambition, nous parlons du pouvoir sur les autres (généralement). La volonté de puissance, elle, va bien plus loin que ça et peut s’exercer sur nous-même.

Je reviens plus en profondeur sur cette idée dans l’article : “Pourquoi faut-il être dur avec soi-même ?

Diogène par exemple, qui vivait dans un tonneau et qui se tenait à l’écart de tout confort, n’était pas ambitieux. Cependant, il exerçait sa volonté de puissance sur lui-même afin de résister à toute tentation.

Bref, l’important pour toi est de savoir à quel niveau se situe la tienne. Ton objectif est-il de fonder une famille ou de conquérir le monde ?

Tu dois pouvoir répondre à cette question sous peine de fixer un objectif de vie trop bas ou trop élever pour toi.

 

Type d’intelligence

 

Le second critère à connaitre est notre type d’intelligence.

Cela rejoint un peu le second point de cet article, à savoir, connaître notre force, mais pas seulement. Connaître son type d’intelligence et même son “type de personnalité” est primordial pour savoir dans quel milieu nous serons les plus à mêmes d’évoluer.

Par exemple si tu es introverti, la foule n’est sans doute pas pour toi. Si tu es plus logique qu’émotionnel, devenir assistante sociale ne sera pas forcément aisé.

Attention, connaître ton type d’intelligence ou de personnalité ne doit pas te fermer des portes. Le savoir doit juste te permettre de prendre la mesure de la difficulté de ton objectif de vie.

Je t’invite à te rendre sur ce site pour connaître ton type d’intelligence et ta personnalité facilement. (Le mieux étant tout de même d’aller voir un professionnel.)

 

Caractère

 

La dernière chose à prendre e compte est notre caractère. Cela est lié au type de personnalité, donc je ne vais pas m’attarder dessus.

Je préfère le mentionner quand-même, car c’est très important.

La seule question à te poser est : “Quel est mon rapport à l’autorité ?”

En fonction de ta réponse, tu sauras quel type de travail est fait pour toi ou non.

Pour prendre mon exemple, j’ai un très mauvais rapport à l’autorité, car si quelque chose me semble illogique ou injuste je vais le faire savoir systématiquement. Rentrer dans l’armée n’est donc pas une option envisageable pour moi. En réalité, même les études sont difficilement envisageables à cause de ça. Pourtant j’adore apprendre, mais le système hiérarchique me gêne trop.

Je suis donc devenu entrepreneur.

Pose-toi la question, cela te permettra d’éviter trop de déception et de gagner du temps sur le chemin de ton accomplissement.

 

Étape 4 : découvrir notre but ultime

Trouver son but ultime

Tu as :

  1. Défini tes valeurs
  2. Découvert ton domaine de compétence
  3. Appris à te connaître

Maintenant, il faut que tu réunisses toutes les informations afin de trouver un objectif de vie qui te convienne.

La meilleure chose à faire à ce stade est de brainstormer.

1. Créer une liste de critère en fonction de tes valeurs, domaine de compétence et personnalité.

Essaie de la créer la plus complète possible. Cependant, ton objectif ne doit pas être en relation avec toutes tes valeurs. Il doit juste ne pas entrer en conflit avec l’une d’elle.

 

2. Note toutes les idées d’objectif qui te passent par la tête

Privilégie un tableau blanc ou ton ordinateur. Si tu as du mal à trouver des idées, prend ton temps pour réfléchir. Tu n’es pas obligé de tout trouver d’une traite. Pas de stress, il est normal que ça soit difficile au début.

 

3. Trouve en le maximum (plus de 30)

Plus tu en as, mieux c’est. Les critères que tu as définis plus haut sont assez nombreux. Avant qu’un objectif ne les remplisse tous il faudra sans doute t’y reprendre à plusieurs fois. Pas de panique, encore une fois, c’est normal.

 

4. Efface tous les objectifs qui ne rentre pas dans les critères

Pas de secret, pour trouver son objectif de vie, s’il n’est pas venu instinctivement, il faudra procéder par élimination. Ce n’est pas vraiment sexy ou vendeur, mais c’est ce qui fonctionne le mieux.

 

5. Si tu as tout effacer, prend une pause et recommence

Pendant ta pause, change-toi les idées. Regarde un film, une série, balade-toi en forêt, passe du temps avec tes amis. Attends au moins 24 heures avant de recommencer, cela va permettre à ton cerveau de renouveler son point de vue et de trouver beaucoup de nouvelles idées.

 

6. S’il t’en reste plusieurs, prend celui qui te fait le plus vibrer

Si aucun ne te fait vibrer, essais de te visualiser en ayant accompli cet objectif. Essai de ressentir les émotions et de voir les détails. Tu devrais savoir, ensuite lequel te procure le plus de plaisir.

 

7. Revoie le et affine-le régulièrement

C’est très important de revoir cet objectif avec du recul. Sinon tu risques de te contenter d’un objectif de vie, un but ultime qui t’aura procuré de l’émotion sur l’instant. Revoie le, et rend le plus précis. Le plus possible, emploi la méthode SMART afin qu’il devienne clair et limpide.

 

C’est un processus assez long, mais il te permettra de trouver ton objectif de vie et ta voie. Bien-sûr, une fois la destination trouvée, il faudra commencer le voyage.

J’ai écrit un article sur “Comment accomplir ses objectifs ?” qui te montrera comment atteindre ton but et réaliser ton objectif de vie. Pour ne pas le rater, tu peux me suivre sur Facebook en cliquant-ici.

Et rejoindre le groupe en cliquant là.

 

Trouver sa voie, que faire ensuite ?

 

Dans cet article, tu as appris comment trouver un objectif de vie qui te correspond et qui te permettra d’être pleinement satisfait et épanoui.

Pour que ton objectif de vie te paraisse moins flou, il faudra que tu le découpes en sous-objectifs SMART, long termes (plus d’un an), moyens termes (moins d’un an), courts termes (Quelques semaines) et très courts termes (hebdomadaires à journaliers). C’est-à-dire :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Atteignable
  • réaliste
  • temporellement défini

 

La dernière étape est d’apprendre à travailler. Devenir plus discipliné, résister à la procrastination, apprendre à apprendre…

Devenir plus organisé, concentré et productif au quotidien afin de mettre toutes les chances de ton côté pour réussir.

Le meilleur moyen de le faire gratuitement est sans aucun doute de suivre ma formation gratuite.

Il s’agit de la formation 3 en 1 qui te permettra de :

  1. Devenir plus productif que jamais.
  2. Obtenir les clés de l’organisation.
  3. Découvrir les secrets de la concentration.

Pour la recevoir il te suffit de rentrer ton nom et ton email juste en dessous.

Sur ce j’espère que cet article t’as plu et je te dis à bientôt dans ta formation offerte.

Laisser un commentaire